LIBRE choix

De FL, GY!
Version du 2 décembre 2017 à 13:39 par Sysop (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher


La multimatique a commencé à l'initiative de Ann et Norman Hardy et de Laroy Times, développeur de la start-up du groupe TYMSHARE avec le propos, à la charnière des années 60/70 de donner un libre accès local à un ensemble d'ordinateurs en temps partagés à travers les USA (réseau multitechnologies Tymnet) puis le monde (IPSS [1])

En 1983, apparaissaient :

  • l'internet, dont le rôle allait être de donner des destinations privilégiées et surveillées à ses utilisateurs, selon une seule technologie limitée.
  • le projet du Libre à partir de l'annonce de Stallman.
  • l'Eurolab de Tymnet/Extended Services, pour catalyser des service étendus à l'utilisation mondiale hypernet (au sein de l'IPSS) afin de fournir des libres opérations intertechnologiques.

Face à la stratégie du "status-quo" architectural activée par le militaro-industriel (1986, McDonnell Douglas), le "Libre" a donné la liberté aux développeurs et permis le développement numérique et un moratoire politico/stratégique a été imposé en 1986 aux services étendus à travers la propagation de TCP/IP.


Aujourd'hui, l'évolution des technologies permet de s'affranchir en large part des contraintes de TCP/IP qui enfermaient les utilisateurs dans les choix des ISP. En 2012, le militaro-industriel en a pris acte par "Open-Stand" et la RFC 6852, conduisant :

  • à la stratégie nouvelle de la "permissionless innovation",
  • et à la transition du 1.10.2016 retirant à l'Exécutif américain le contrôle du Cyberespace pour tenter de la placer sous l'égide directe de la loi américaine.

L'ambition réaliste que l'évolution de la technologie, placée sous les lois du marché, réclame des investissements tels de R&D que seuls les leaders de ce marché puissent les engager, consolidant ainsi leur dominance.


La réalité architectonique (principes fondamentaux) des réseaux et du digital fait que c'est aussi une opportunité de LIBRE choix technologique pour les utilisateurs :

  • simplement parce que la modularité technologique va faire descendre les choix techniques au niveau individuel.
  • nous en écrivons LIBRE pour signifier que c'est une liberté pour TOUS et plus seulement les développeurs.
  • mais "comme toute liberté elle réclame du courage", c'est Péricles, l'inventeur de la démocratie qui nous l'a expliqué.


Ce courage réclame de l'intelligence (pour comprendre ce qui est à faire), du travail (pour le développer) et de la persévérance pour l'atteindre.

Alors, autant commencer tout de suite !


  1. International Packet Switch System, des services publics et raccordement de premier grands réseaux privés intégralement sous technologie ouverte Tymnet jusqu'en 1987